Pour la partie Online l’interface de gestion est minimaliste, on gère soit les apprenants au seins de groupes en leur accordant des droits sur les ressources présentes, soit les apprenants qui sont ou non notifiés par e-mail d’un accès ouvert à la plate forme de formation quand vous créez leur compte.
A l’accueil en mode administrateur, un camenbert vous renseigne sur les supports les plus consultés, et un histogramme vous indique le traffic visiteurs. Un clic sur le nom d’un inscrit vous conduit sur les statistiques et les résultats des tests passés par ce dernier.
Vous pouvez exporter ces données sous forme de rapport pdf ou xlv pour excel part exemple , ou sous forme d’un flux XML.

La partie Engage de la solution logicielle est aussi bien pensée ergonomiquement que le générateur de quizz, elle permet de créer des présentations rich média sans connaissances techniques. En quelques clics vous présentez donc l’utilisation d’un logiciel, vous commentez un diaporama de manière synchronisée, il suffit d’avoir un micro et de commenter soit en continu soit diapo par diapo, ou si vous préférez , vous intégrez une vidéo, à moins de faire un melting pot du tout.
Pour diffuser, vous devez néanmoins transiter par le module logiciel Presenter, qui comme la solution speechi ajoute un menu déroulant dans votre logiciel powerpoint avant que vous puissiez exporter votre présentation rich média complète au format flash, soit sur le portail LMS, soit pour le web, soit pour un dvd, etc
Un seul regret cependant, on ne peut intégrer que des vidéos au format FLV dans engage, les autres formats n’étant pas reconnus.
Les dimensions de votre vidéo de sortie, les bitrates et autres éléments techniques liés à vos fichiers vidéos source avant encodage au format FLV ou sons MP3, sont à gérer à part.

Dans tous les cas les modules pédagogiques produits peuvent aussi être diffusés à la norme SCORM 1.2 ou 2004 ou à la norme AICC si vous partez sur une solution hybride logiciels editeurs/ LMS sous licence open source.

Bon je vous parlerai de la suite creative d'adobe la prochaine fois….

Dernier détail, j’ai aussi testé le navigateur chrome de google mais j’ai livré mon avis sur le site l’internaute, si cela vous intéresse, c’est par là