SCENARIchain est l’outil de saisie de contenu pour les auteurs la version 3.6 est à télécharger sur le sur le site Scenari .

Tandis que la version 3.7, dernière sortie, est en ligne sur le site de la communauté universitaire Unisciel , université des Sciences en ligne.

En gros, comment ça marche SCENARI ?

Une fois SCENARI téléchargé, installé et lancé, vous devez indiquer un nom d'atelier et un modèle à utiliser.

L’atelier est la création d’un espace sur le disque disque qui utilise un modèle et pas un autre.

Un modèle est pour être précise, un pack d'un modèle documentaire (un wsppack), soit que vous développez si c'est votre job avec SCENARIbuilder, soit que vous téléchargez et indiquez au logiciel SCENARI pour qu'il l'utilise lorsque vous lancez le logiciel pour la première fois.

Vous pouvez choisir d'installer comme modèle Opale ou Scoup (qui est une version Opale développée par l'Université de Lille 1), pour la production de documents pédagogiques académiques.

Au final on obtient au choix les sorties suivantes :

  • Des documents imprimables au format ODT c'est à dire pour Open Office et PDF pour Acrobat Reader,
  • Des documents web (HTML 4.01 Transitional - normes W3C) ,
  • Du web SCORM pour une diffusion sur les plateformes de formation LMS (SCORM 1.2 et 2004, mono et multi SCO) que ce soit Claroline ou Moodle par exemple pour n'en citer que deux du monde Open Source,
  • Des diaporama au format Html pour la projection.

Mon avis : L'approche objet objet de l'interface du logiciel permet comme dans un jeu d'enfant d'emboiter les éléments pour une réutilisation et une modification ultra simple des contenus. Par contre, cette approche rend l'interface utilisateur un peu obscure pour arriver au rendu final (production de contenu multimédia) si on ne dispose que de peu de temps pour s'approprier la logique. La partie indexation des ressources nécessite également qu'on prenne le temps pour en tirer pleinement parti.
Il faut cependant regénérer les modules de sortie chaque fois qu'on modifie un élément descendant qui le compose (activité de cours qui contient elle même X supports de différents formats ou activité d'évaluation , qui contient un ou X quiz par exemple).
Il manque à mon sens un menu wysiwig étendu pour les contenus textuels afin de rendre la présentation attractive. Mais on peut pallier en incorporant des documents externes au look and feel plus attractif.

L'outil dispose d'un générateur de quiz, qui s'il ne vaut pas les outils intégrés de certains LMS ou des outils dédiés du monde commercial pour la rapidité de génération des questionnaires et le "look and feel", il a le mérite d'exister.

Notez que le rendu final des supports nécessite d'utiliser également le modèle Styler qui permet de modifier les feuille de style CSS pour habillage à vos couleurs des productions.

Enfin petite appartée, bravo pour le travail d'infographie du moodle de Lille1, que j'ai trouvé par hasard en voulant placer le lien vers moodle, je le trouve superbe.

Si vous avez besoin d'un tuto pour vous servir du couple scenari/scoup, contactez-moi.